La rencontre (extrait de la porte bleue...)

Publié le par La Porte Bleue

La rencontre...

Il y a tellement d'années, si longtemps désormais que je ne sais plus si j'ai traversé les âges mais il me semble que je suis là..

La laisse est lâche et lasse.

Mes amis les rats, ces voix qui hurlaient dans ma tête, ces images kaléidoscopes comme si mes yeux étaient ceux d'une mouche.

Je ne me souviens plus très bien du lieu, de l'année, du moment où son regard s'est posé sur moi, comme par hasard.

Je ne me suis pas rendu compte que le hasard de ma présence était une manigance.

Une manipulation, une préméditation, une chasse, une soif...

Ici j'étais, enfin... là-bas...

Qu'y faisais-je ? Je ne sais plus très bien.

A quel moment me suis-je rendue compte que cette musique, odeur, gestuelle n'étaient  que le sombre dessein d'un impitoyable appétit de chair.

Un regard si doux et d'une dureté de roc.

Un agneau dans le loup qui a mangé l'agneau.

Non... je ne sais pas ce que je faisais en ce lieu où tout flottait, coulait comme le champagne dans des coupes fines.

Qui m'y avait menée ?

Qui m'y avait poussée ?

Je ne saurais le dire désormais, cela s'éloigne de plus en plus, il ne me reste plus que les odeurs, les couleurs, les sensations d'un toucher si dur et si doux.

Je sais que c'était le soir, un soir où il faisait bon, la fin de l'été peut-être ou bien le début de l'automne.

Une odeur de feuille morte, d'humidité herbeuse.

Une odeur de boue oui, un chemin de terre.

Un frisson, la peur, l'impression d'être seule devant un tableau dont on a oublié l'auteur.

De sa hauteur vertigineuse l'homme  m'invita de sa main fine et blanche à visiter un domaine qui m'était inconnu.

L'opulence du désir, du plaisir, de l'illusion.

Un tour de prestidigitation, de la magie comme dans un conte.
Si ma vie m'était comptée.

          Elle s'arrêta à cette heure... 23H30.

Publié dans Textes... création

Commenter cet article

jean-philippe 12/01/2011 17:32



Une rencontre ,suivit d'une invitation au désir et au plaisir assez dangereuse ! D'autant que se trouve également la manigance ! Des mots brulants qui donnent envie d'en savoir davantage . Belle
année 2011 Danièle !



LaPorteBleue - Danièle Antoniotti 13/01/2011 11:41



bonne Année Jean-Philippe.... que les notes sur la guitare mélodisent cette année nouvelle...