Ce voile qui nous sépare...

Publié le par La Porte Bleue

le passage à l'acte n'est pas une dramaturgie et la vie une mise en scène... mais de la fiction à la réalité il n'y a qu'un mince voile qui les sépare...

 

 

J'ai mis un revolver sur ma tempe et j'ai tiré, sans hésiter...

Comme j'aurais pu...

Brûler les testicules de ce masochiste qui me suppliait de continuer...

Garrotter le bras de Géraldine pour mieux pouvoir la piquer...

Laver le corps si maigre de cette vieille femme paralytique...

Eponger le sang de Sofia qui coulait de son sexe blessé....


Danièle Antoniotti

Publié dans Textes... création

Commenter cet article